L’arbre qui voulait naviguer (2018)

Dans le contexte d’une crise écologique urbaine, la transformation du frêne montréalais en voile-aviron ouvre la réflexion sur les fins et les impossibles.

Ce film est un témoignage visuel de la mise en commun des actions, réalisé grâce au remix de diverses sources matérielles visuelles et sonores.

Un film de Martin Beaulieu et Stéphanie Lessard-Bérubé avec l’appui de Jeunes Marins Urbains, 2018, 10 minutes 20

2 views

Leave a Reply

Your email address will not be published.